Couverture

La couverture est une partie importante de la maison puisqu'elle est au contact direct des éléments extérieurs. Elle est donc le premier rempart protégeant la maison des agressions telles que la pluie, le soleil, la neige, le vent, la grêle, le froid, la chaleur...Le choix des matériaux de toiture est donc prépondérant.

Aujourd'hui les matériaux de toiture sont de natures variées et sont de plus en plus évolués pour répondre à toutes les attentes en matière de performances, d'esthétique et de budget.

Nous saurons, en fonction de tous ces critères vous accompagner pour le choix des matériaux (isolants, écran sous toiture...) et du type de couverture (tuiles en terre cuite, plaques en fibro ciment, bac acier, ardoises, zinc, tuiles plates écailles...).

Il arrive aussi que votre toiture n'est pas besoin d'être refaite à neuf, un simple nettoyage peut suffir.

Un point délicat, la rénovation des toitures en fibro ciment contenant de l'amiante.

À savoir : l’amiante-ciment n’est dangereux que lorsque le revêtement de toit est abîmé. L’amiante est en effet contenu à l’intérieur du revêtement. C’est lorsqu’il est cassé ou ouvert que les fibres d’amiante peuvent devenir dangereuses.

En cas de dégradation des toitures en fibro ciment, plusieurs possibilité s'offre à vous:

- le désamiantage avec remplacement total de la toiture ou le confinement de l'amiante.

Le désamiantage est coûteux et complexe. Les protections à mettre en place, les qualifications indispensables du personnel, l'obligation d'acheminement vers une déchetterie qui accepte les déchets amiantés participent à ce coût. Le désamiantage est assorti d'une procédure administrative préalable, assez lourde, qui permet d'assurer la traçabilité des matériaux enlevés.
Notre entreprise n'étant pas habilitée pour le désamiantage, nous sommes contraints de faire intervenir une entreprise extérieure spécialisée.

  • Le désamiantage du toit va consister à confiner le chantier pour démonter avec précautions la couverture en fibrociment ou recouverte de matériaux amiantés. Cette opération est déjà coûteuse en elle-même en raison des techniques et matériels employés ; puis il faut effectuer le retrait des matériaux en sacs étanches avant de les acheminer sous protection dans un centre de recyclage et de traitement où leur entrée est soumise à des droits qu’il faut également payer. Ensuite et sans attendre, il faut alors dépoussiérer le toit, faire contrôler l’absence d’amiante résiduelle avant que des couvreurs puissent enfin poser une nouvelle couverture de toit.



Le confinement est moins coûteux. Cette solution consiste à confiner la toiture en recouvrant la toiture en amiante avec un composé étanche, dans ce cas le bac acier, qui protègera la toiture et emprisonnera les fibres d'amiante, les empêchant de se détacher et de venir dans l'air respiré.

La plus simple se fait en appliquant d’abord un adhésif liquide sur la toiture existante puis à coller dessus un revêtement généralement en tôle d’acier, d’acier zingué ou d’aluminium. Il existe à cet effet des tôles ondulées métalliques épousant parfaitement les ondulations des plaques de fibrociment. Cette technique est généralement baptisée de ‘sur-toiture’;

Nos Partenaires :

renovactions42.png
  • Retrouvez-nous sur Facebook
PLAQUE ONDULEE FIBRES-CIMENT COLORONDE ETERNIT